Gaze

Nom féminin.

Origine incertaine. On pense qu’il est emprunté à l’arabe « qazz » qui
signifie bourre de soie, lui-même emprunté au persan, plutôt qu’issu du nom
de la ville de Gaza en Palestine où l’existence d’une ancienne
industrie textile n’est pas assurée.

L’espagnol « gasa », l’anglais « gauze » et l’allemand « gaze » sont
empruntés au français mais la manière dont le mot et la chose ont
pénétré en Europe n’est pas assurée.

On note le latin « garza » à Bologne en 1250,et à Rome en 1361, et
« gazzatum » à Budapest.

1- Tissu très fin et très léger, de coton, de soie ou de lin, à
l’aspect presque transparent, dont les fils de trame sont fortement
liés à ceux de la chaîne.
,
Par exemple: »gaze d’Italie. »

Par métonymie (la partie désignant le tout). Pièce de ce tissu.

En particulier. Tissu de coton très fin et aéré, généralement
stérilisé dont on se sert pour faire les pansements.

Par exemple: »une bande ou une compresse de gaze. »

2- Par analogie. a- Gaze métallique.Treillage fait d’un fil de métal très fin
servant à
diffuser une flamme. b- Littérature. Substance ou matière ayant l’aspect de la
gaze.

Par exemple: »…il n’y avait plus qu’une mince fumée, une simple gaze
frémissante et près de s’envoler. » Emile Zola, Une page d’Amour, 1878.

3- Au figuré. Dans une langue vieillie et littéraire.

Adoucissement dont on se sert pour tempérer un fait ou une pensée.

Par exemple: »..sous la gaze d’une parole si ingénieuse… » Goncourt,
Journal, 1872.

D'autres mots pouvant vous interesser

Cenote - Jaseron - Euphuisme - Belluaire - Sapote


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.