Capilotade

Nom féminin.

Emprunté probablement par l’intermédiaire de l’italien à l’espagnol
« capirotada » qui était une préparation à base d’œufs, d’herbes et
d’ail…destinée à recouvrir d’autres mets.

Dérivé par métaphore de « capirote » qui signifie capuchon, lui-même
emprunté au gascon «  »capirot » qui signifie aussi capuchon.

Dérivé de « capa » qui signifie manteau avec des suffixes qui y ont été
adjoints. .

Remarque: Le mot « cabirotade » que l’on trouve chez Rabelais est un mot
différent qui signifie « grillade de chevreau » et il est dérivé du
gascon « cabirot » qui signifie chevreau.

A- En gastronomie. Ragoût fait de restes de volailles ou de viandes
déjà cuites.

B- Par analogie a- Mise en pièces de manière à produire une impression de
mélange
confus, de gâchis.

Par exemple: « Fin juin 1940, la France était un pays en capilotade. » b- Mise en
pièces produite par des coups et blessures.

1- « Faire une capilotade de quelqu’un » signifie le mettre en pièce, le
mettre à mal.

2- En capilotade.

« Mettre quelqu’un en capilotade » signifie le mettre en pièces, le
rouer de coups, le malmener durement.

Au figuré. Médire de quelqu’un sans ménagement.

« Avoir une partie du corps en capilotade » signifie éprouver une grande
fatigue, avoir très mal à la tête.

D'autres mots pouvant vous interesser

Baresthésie - Hyperon - Pampero - Brouhaha - Triboulet


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *