Zooglée

Nom féminin.

Du latin « zooglea » issu de « zôon » qui signifie être vivant, animal et
« glotos » qui signifie glu.

En sciences naturelles. masse mucilagineuse en forme de voile,
constituée de bactéries agglutinées.

Aujourd’hui, on utilise plutôt le mot « biofilm ».

Par exemple: « On rencontre des zooglées ou des biofilms sur la paroi
interne des canalisations d’eau. »

Vibice

Nom féminin.

Du latin « vibices » pluriel de « vibex, vibecis » qui signifie meurtrissures.

En médecine.

1- Vergeture (rare au singulier).

2- Hémorragie cutanée formant des stries sur la peau.

Ripple-mark

Nom féminin.

De l’anglais « ripple » qui signifie clapotis et « mark » qui signifie marque.

Anglicisme géographique. Petite ride du sable formée par le
clapotement des eaux à la surface des plages.

Risberme

Nom masculin.

Du néerlandais « rijsberme » issu de « rijs » qui signifie branchage et
« berme » qui signifie talus.

Terme technique. Talus de protection recouvert de fascines, au pied
d’un ouvrage hydraulique, comme les piles d’un pont, une jetée…

Prédicat

Nom masculin.

Du latin « praedicatum » issu de « praedicare » qui signifie prêcher.

1- En linguistique, second terme d’une énonciation où il est possible
de distinguer ce dont on parle ou ce que l’on affirme ou nie; attribut
du sujet.

Par exemple dans l’expression : »Cet enfant est sage. » Le prédicat est
« est sage’.

2- En linguistique, ce qui dans un énoncé est affirmé à propos d’un
autre terme qu’il soit sujet ou thème.

Par exemple: » Dans une phrase, il y a un groupe en fonction sujet et
un groupe en fonction prédicat. Le sujet est ce à propos de quoi on
parle et le prédicat est ce que l’on en a dit. »

Spécialement. Le verbe et l’attribut qui dépendent d’un nom.

Icarien

Adjectif.

De « Icare » nom propre.

1- Relatif à Icare ou à sa légende.

2- De l’Icarie qui est une île de la mer Égée.

Par exemple: »La mer icarienne. »

Hystérie

Adjectif.

De « hystérique ». Issu du grec « husterikos » par « hustera » qui signifie
utérus. L’attitude des malades était considérée autrefois comme un
accès d’érotisme féminin.

1- Dans un sens vieilli, ensemble des troubles psychiques,
neurologiques et fonctionnels variés attribués à la simulation.

2- Selon Charcot célèbre neurologue. Ensemble de symptômes
principalement neurologiques, qui prennent l’apparence d’affections
organiques, sans lésion organique décelable.

3- En psychiatrie moderne, Névrose caractérisée par une exagération
des modalités d’expression psychique et affective (névrose
d’expression) qui peut se traduire par des symptômes d’apparence organique
(convulsions, paralysies, douleurs, catalepsie) et par des manifestations
psychiques pathologiques (hallucinations, délire, mythomanie, angoisse).

En psychanalyse:

-Hystérie de conversion dans laquelle le conflit psychique se
manifeste par des symptômes corporels ou somatisation.

-Hystérie de défense contre les représentations déplaisantes.

4-Dans le langage courant. Excitation intense.

Par exemple: »C’est une hystérie collective. »