Hainteny

Nom masculin pluriel.

De « hain-teny qui signifie joutes oratoires ou propos élaborés. Ils
sont un genre littéraire en usage à Madagascar, en particulier chez
les Mérinas.

Les hainteny sont des poèmes que deux récitants rivaux improvisent au
cours d’une joute poétique.

Ce sont des poèmes d’amour ou plutôt de querelle amoureuse. Ils
mettent en scène les avances et les violences du désir, les esquives
de la coquetterie, les désenchantements, les tromperies, les jalousies
et les ruptures.

Jean Paulhan, qui fut professeur de littérature à Antananarivo a été
le premier, dans un ouvrage publié en 1913, à étudier et à traduire en
français des « hainteny ».

Le 19 octobre 2018 by .

Leude

Nom masculin.

Emprunté au latin « leudes » au pluriel qui signifie fidèles du roi , du
franque « leidi » au pluriel qui signifie gens (d’un chef), en lien avec
l’ancien haut allemand « liuti » au pluriel, de

« liut » qui signifie peuple, gens. L’allemand « Leute » signifie gens.

En histoire. A l’époque mérovingienne , feudataire attaché par un
serment de fidélité à la personne d’un roi ou d’un chef.

Par exemple: »un roi et ses leudes. »

Le 18 octobre 2018 by .

Boulbène

Nom féminin.

Emprunté au gascon « boulbeno » de même signification et d’origine inconnue.

Terre composée principalement d’argile et de sable, qui constitue le
sol de la région du Sud-Ouest de la France, particulièrement de la
vallée de la Garonne.

La boulbène forte à une forte teneur en argile. La boulbène douce ou
maigre a une teneur en argile plus faible.

Ce mot s’écrit parfois « bolbène » dans certaines sources.

Le 17 octobre 2018 by .

Globigérine

Nom féminin le plus souvent au pluriel.

Composé des éléments « globi- » du latn globus qui signifie globe,
« -gère » issu du latin « gerus » qui signifie qui porte et « ine »
diminutif.

En zoologie. Protozoaire, de l’embranchement des foraminifères, marin
pélagique dont les coquilles accumulées forment des dépots calcaires.

Par exemple: « un calcaire à globigérine. »

Le calcaire à globigérine est un calcaire tendre de couleur dorée
contenant de très nombreux fossiles en particulier de globigérines.

Il est principalement retrouvé sur la moitié de la surface du sol de
l’île de Malte. Exposée à l’air, la pierre prend une couleur rosée ou
marron, avec la formation d’une patine de protection.

La quasi totalité des établissements maltais ont été et
sont encore construits avec cette roche donnant une couleur
caractéristique aux villes situées sur l’île.

Cette roche a aussi été exportée. elle a par exemple servi de matériau
de construction au palais du gouvernement ed Corfou.

Le 16 octobre 2018 by .

Ceste

Nom masculin.

De « caestus » peut-être issu de « caedere » qui signifie frapper.

Courroie garnie de plomb, dont les athlètes de l’Antiquité
s’entouraient les mains pour le pugilat.

Le 15 octobre 2018 by .

Icône

Nom féminin.

Du grec « eikôn » qui signifie image.

Dans l’Eglise d’Orient. Peinture religieuse exécutée sur un panneau de bois.

Par exemple: »une icône byzantine. »

Le 14 octobre 2018 by .

Pie-grièche

Nom féminin.

De « pie » issu de « picus » qui signifie pic et féminisation de l’ancien
français « griois » qui signifie grec.

1- Petit passereau de la taille d’une grive, à plumage gris, ventre
blanc et ailes noires, au bec recourbé armé d’une dent, qui pousse des
cris aigus et qui vit dans les bois et les haies. Il se nourrit
d’insectes et de peits rongeurs.

2- Dans une langue vieillie. Femme acariâtre et querelleuse. Peut-être
parce que dès le Moyen-Âge, les grecs étaient réputés comme
particulièrement querelleurs.
Synonyme de harpie.

Le 13 octobre 2018 by .