Archives de l’auteur : Nicole

Caseyeur

Nom masculin.

De « case ».

Dans le domaine de la pêche. Bateau de pêche en usage notamment en
Bretagne utilisant des casiers destinés à la pêche aux tourteaux, araignées,
homards et étrilles.

Le 9 décembre 2019 by .

Paréiodolie

Nom féminin.

Du grec « para » qui signifie « à côté de  » et « eidolon » diminutif de
« eidos » qui signifie apparence, forme.

Phénomène psychologique, impliquant un stimulus visuel et auditif,
vague et indéterminé, plus ou moins perçu comme reconnaissable.

Ce phénomène consiste à identifier, par exemple, une forme familière
dans un paysage, un nuage ou de la fumée.

Le 8 décembre 2019 by .

Palanquée

Nom féminin;

De palanquer

1- Marine. Fardeau, contenu d’un palan.

2- Par extension. Quantité de poisson présente à l’arrière du chalut
et embarquée sur le bateau en une fois.

3- Par extension. Grosse quantité.

Par exemple: »Une palanquée de fruits. »

4- Sport. Groupe de plongeurs qui effectuent une plongée ensemble.
Chaque membre de la palanquée subira les mêmes durées d’immersion en
profondeur et les mêmes efforts de nage.

Le 7 décembre 2019 by .

Lagide

Nom masculin et féminin.

Du latin « Lagides » qui signifie descendant de Lagos.

Dans l’Antiquité. Membre d’une dynastie grecque régnant en Egypte,
dont Prolémée, fils de Lagos et l’un des capitaines d’Alexandre fut le
fondateur.

Le 6 décembre 2019 by .

Antanaclase

Nom féminin.

De « anti » et « anaklasis » qui signifie répercussion, réflexion.

Rhétorique. Figure de style qui consiste à répéter un même mot pris
dans des sens différents.

Par exemple: »Le cœur (au sens de milieu) de la société n’a parfois pas
de cœur (au sens de charité). »

Le 5 décembre 2019 by .

Mirmécophyte

Nom masculin et féminin.

Du grec « myrmex » qui signifie foumi et « phyto » qui signifie plante.

Botanique. Plante myrmécophile, qui a une aptitude à vivre en
association symbiotique avec des fourmis.

Le 4 décembre 2019 by .

Proseuque

Nom masculin.

Du latin « proseucha » qui signifie synagogue, par le grec »proseukhé »
qui signifie prière, lieu de prière et en particulier synagogue.

Du grec « pro » qui signifie vers et « seukhomai » qui signifie adresser
une prière, un vœu.

Maison de prière, synagogue dans le monde gréco-romain. Dans le
judaïsme de la diaspora hellénistique, il est question de proseuque
pour désigner une synagogue.

Par exemple: « Le proseuque de Mizpa en Palestine. » I Macc, III, Une 46)

Le 3 décembre 2019 by .