Archives de l’auteur : Nicole

Baliveau

Nom masculin.

En ancien français « baiveau » remonte au latin « bajulus » qui signifie
porteur. Il est influencé par soliveau.

Sylviculture. Jeune arbre réservé lors de la coupe d’un taillis, afin
qu’il puisse devenir un arbre de haute futaie.

Botanique. Arbre de pépinière ayant un tronc bien vertical et des
branches latérales.

Le 17 novembre 2019 by .

Foulon

Nom masculin.

Du latin « fullonem » accusatif de « fullo » qui signifie celui qui presse
les étoffes, dégraisseur.

A- Dans une langue vieillie.

Artisan qui foule, apprête les étoffes de drap ou de laine.

Spécialement.

Chardon à foulon, herbe à foulon. Plante dont les têtes, armées de
petits crochets servaient à carder les étoffes lors du foulage.

Moulin à foulon. Moulin qui sert à fouler les étoffes.

Par ellipse. Machine servant au foulage des étoffes.

Par métonymie. Atelier où est installée cette machine.

Terre à foulon. Argile qui sert à dégraisser les étoffes.

B- Mégisserie.

Grand tonneau de bois pour tanner ou travailler certains cuirs.

Le 16 novembre 2019 by .

Rouan

Adjectif.

D’origine controversée. Du latin « ravidanus » dérivé de « ravidus « qui
signifie grisâtre, dérivé de « ravus » qui signifie gris.

Certains linguistes, s’appuyant sur le fait que le sens primitif du
mot espagnol ne serait pas « rouan » mais « rougeâtre » et qu’une double
suffixation est rare en latin, voient dans « roan » un emprunt au gothique « raud,
raudan » qui signifie
rouge mais cette hypothèse est moins vraisemblable

Hippologie. En parlant d’un cheval. Dont les poils sont mélangés de
blanc, de brun-rouge et de noir.

Cheval rouan.

Rouan vineux. Cheval rouan sur la robe duquel le bai domine.

Rouan cap de more. Cheval rouan dont la tête et les extrémités sont noirs.

Par analogie. En parlant d’un mulet, d’un bovin. Vache rouane.

Le 15 novembre 2019 by .

Samare

Nom masculin.

Emprunté au latin « samara, samera » qui signifie semence d’orme.

Botanique. Fruit sec indéhiscent. C’est un akène contenant une seule
graine muni d’une excroissance membraneuse, formée par le péricarpe.

La forme de l’aile, qui a pour fonction d’aider à la dissémination du
fruit, est variable: allongée chez le frêne, dissymétrique chez
l’érable, circulaire enveloppant l’akène chez l’orme.

Ce mode de dispersion des graines utilisant l’air et le vent, est
l’anémochorie.

Des chercheurs ont montré que la chute tournoyante des samares est
ralentie par la formation de tourbillons d’air au-dessus des ailes du
fruit.

Ces tourbillons, nommés vortex de bord d’attaque, concernent également
certains insectes et les chauves-souris.

Le 14 novembre 2019 by .

Racahout

Nom masculin.

Origine obscure.L’étymologie proposée par le linguiste Devic, l’arabe
« raquat »ou « raqut », tiré d’un poème de Sadi, n’est pas satisfaisant, il ne
figure pas dans les dictionnaires et son sens est inconnu.

Poudre alimentaire composée d’un mélange de cacao, de glands doux (le
palamonte des Turcs), de farine de riz, de fécule de pomme de terre, de sucre,
de vanille et qui était en usage chez les Turcs et chez les Arabes.

Bouillie préparée avec ce mélange.

Par exemple: »il donna pour cadeaux tous produits de son établissement
à savoir: six boîtes de jujubes, un bocal entier de racahout, trois
couffins de pâte à la guimauve. »

Gustave Flaubert, Madame, Bovary, tome 2, 1857.

Le 13 novembre 2019 by .

Aurone

Nom féminin.

Forme populaire dérivée du latin « (h)abrotanum » avec une évolution
phonétique vers la forme semi-savante « abrogne » qui signifie espèce de
plante, citronnelle, puis « ausrone ».

Botanique. Nom vulgaire de plusieurs Composées.

Aurone des jardins ou aurone mâle, citronnelle, garde-robe.

Armoise cultivée dans les jardins pour ses feuilles à odeur citronnée,
à propriétés aromatiques et toniques.

Aurone des champs ou aurone sauvage ou armoise commune.

Aurone femelle ou petit-cyprès ou santoline.

Le 12 novembre 2019 by .

Ganache

Nom féminin.

Emprunté à l’italien « ganascia » attesté au sens de mâchoire des
animaux depuis le début du XVIème siècle, d’abord mâchoire de l’homme.

Du latin «  »ganathos » altération du grec « gnathos » qui signifie mâchoire.

L’acception de ganache en tant que fauteuil s’explique par le fait que
ce fauteuil était souvent réservé aux personnes âgées.

1- Zoologie. Partie latérale et postérieure de la mâchoire inférieure du
cheval.

Par exemple: »ce cheval a la ganache lourde, pesante. »

Par extension. a- Entomologie. Partie inférieure de la lèvre inférieure d’un
insecte b- Dans une langue populaire. Mâchoire de l’homme.

2- Mobilier. Fauteuil capitonné, sans bois apparent, très en vogue au
dix-neuvième siècle.

En apposition. Fauteuil ganache.

B- Au figuré, dans un langage familier et péjoratif.

1- Personne incapable et bornée.

Dans un emploi adjectivé.

Par exemple: »un air timide et ganache. »

2- En particulier. Vieillard décrépit et radoteur.

Théâtre. Rôle du barbon crédule.

3- Par plaisanterie. Formule familière, par laquelle dans une
conversation ou une lettre, une personne désigne un ami.

Par exemple: »ta vieille ganache. », « cette vieille ganache de (+nom
propre de la personne ainsi désignée) ».

Remarque: Chez Flaubert, on rencontre les substantifs
masculins, »ganachard » et  » ganachon » employés comme synonyme de
ganache.

II Art culinaire.

A- Crème à base de chocolat fondu et de crème fraîche, entrant dans la
préparation de certaines pâtisseries et confiseries.

En construction apposée avec valeur adjectivée. Crème ganache.

L’invention de la ganache comme crème au chocolat est peut-être due à
l’erreur d’un apprenti confiseur qui aurait malencontreusement
renversé de la crème dans une cuve de chocolat fondu. Le malhabile se serait
fait traiter
de « ganache » c’est-à-dire de personne incapable et bornée. L’anecdote
est probablement fictive, mais elle continuer de régaler la galerie, moins que
la ganache cependant.
Dictionnaire Historique de la Langue Française, Alain Rey (Le Robert
1992).

B- Dans une langue régionale (dans le lyonnais).

Alcool à base d’eau de noix et d’arquebuse.

Le 11 novembre 2019 by .