Archives de l’auteur : Nicole

Choc

Nom masculin.

Déverbal de choquer.

Choquer est d’origine obscure peut-être germanique ou emprunté au
néerlandais par le moyen bas allemand « schoken » qui signifie heurter,
donner un coup.

Des difficultés soit chronologique, soit géographique surviennent dans
les dérivés de ce mot en français, qui remettent en question cette
étymologie, sans pour autant
pouvoir en fournir une autre. .

1- Rencontre brusque d’un corps avec un autre.

Par exemple: »le choc ébranla l’édifice. »

Spécialement. Choc en retour.

Au propre. Effet produit par la foudre en un lieu qu’elle ne frappe
pas directement.

Au figuré.Effet d’un acte qui, de façon inattendue, réagit sur son auteur.

En apposition et au figuré. Une image choc, une formule choc, attirent
l’attention, frappent l’imagination.

2- Militaire.

Rencontre et combat de deux troupes qui s’affrontent ou qui se chargent.

Par exemple: »le choc de deux armées. »

3- Conflit, opposition plus ou moins violente.

Par exemple: »le choc des idées. »

4- Pathologie. État aigu et préoccupant comportant une insuffisance
circulatoire soudaine.

Par exemple. « choc traumatique. »

Familier. Émotion violente causée par un fait inopiné.

Par exemple: »un choc émotionnel. »

Emprise

Nom féminin.

Au XIIème siècle, au sens de « entreprise », surtout « prouesse de chevalier ».

Forme féminine substantivée du participe passé de l’ancien verbe
« emprendre » qui signifie entreprendre quelque chose, issue du latin
« imprendere » qui signifie saisir.

1- Droit administratif.

Atteinte portée par l’administration à la propriété privée
immobilière, comportant une prise de possession régulière ou
irrégulière.

Spécialement. Acquisition de terrains nécessaires à l’exécution de
l’intérêt public.

Par métonymie (la partie désignant le tout). Surface couverte par une
voie et ses dépendances et qui est incorporée au domaine public.
Par exemple: »l’emprise d’une autoroute. »

2- Au figuré.

Ascendant intellectuel ou moral exercé sur un individu ou sur un groupe. »

Par exemple: »l’emprise de la société sur l’individu », « l’emprise d’une
passion amoureuse. »

Dément

Adjectif.

Emprunté au latin « demens » de « de- » privatif et « mens » qui signifie
esprit intelligence.

1- Qui est atteint de démence ou est un signe de démence.
Par exemple: »des propos déments. », « un esprit dément. »

Emploi substantivé.
Par exemple: »un dément sénile, un dément précoce. »

2- Par exagération. a- Extravagant.
Par exemple: »les guipures démentes des façades. » b- Extrême.
Par exemple: »un bonheur dément. »

Tact

Nom masculin.

Emprunté au latin « tactus « qui signifie action de toucher, sens du
toucher, participe passé du verbe « tangere » qui signifie toucher.

1- Sens du toucher.
a- Dans une langue vieillie.
Sens du toucher qui sert à apprécier la solidité, la fluidité,
l’humidité, la sécheresse et la température des corps.
Par exemple: « Reconnaître quelque chose au tact; » b- Moderne. Physiologie.
Aspect du sens du toucher qui permet d’apprécier les divers stimuli
mécaniques qui s’exercent sur la peau et les muqueuses tels le
contact, la pression, la traction.
Par exemple: »Le tact est l’une des modalités de la sensibilité cutanée. »
c-Dans une langue vieillie et rare. Synonyme de contact.
Par exemple: « La neige qui fond au tact de ma main chaude. » d- Spécialement.
Escrime. Variation de « tac ». (a)
Par exemple: »la riposte à l’épée c’est une réponse du tact au tact. »

Équitation.
Par exemple: »le tact équestre sert à faire intervenir l’effort du
cavalier au moment voulu. »

2- Au figuré.
a- Faculté de juger rapidement et avec sûreté au moyen de l’intuition
sur de simples indices.
Par exemple: »avoir le tact de ce qu’il faut dire »

Tact littéraire. Tact médical. Tact poétique. b- Appréciation intuitive,
fine, mesurée et sûre en matière de
convenances, de goûts, d’usages.
Synonyme de décence, délicatesse, doigté, politesse, pudeur, savoir-vivre.
Par exemple: »faire preuve de tact. »

Tabor _

Nom masculin.

De l’arabe maghrébin, par le turc « tabur » qui signifie bataillon.

Au Maroc. Vocabulaire militaire. Groupement de plusieurs goums qui
signifie groupe, collectivité.

Lampadophore

Nom masculin.

Du grec « lampadophoros » qui signifie porteur de torche de « lampas » qui
signifie flambeau et « phoros » qui signifie porteur.

Antiquité.

1- Celui qui portait les lumières dans les cérémonies religieuses.

2- Celui qui donnait le signal dans la course au flambeau en élevant
une torche allumée.

Le 28 février 2021 by .

Isolome

Nom masculin.

De « iso » qui signifie même et « loma » qui signifie frange.

Botanique.

Genre de plantes de la famille des gesneriaceae, originaire des
régions tropicales d’Amérique du Sud.

Par exemple: « la Kholerie à fleurs de digitale est un isolome vivace à
bulbe écailleux. »

Le 27 février 2021 by .