Archives de l’auteur : Nicole

Hénotéisme

Nom masculin.

Du grec » heis theos » qui signifie un Dieu.

Culte prédominant rendu à un dieu particulier, tout en ne refusant pas
l’existence avérée ou possible d’autres divinités, qui peuvent alors
bénéficier d’un culte de moindre importance dans le cas de l’hénothéisme
classique ou non, dans le cas
de la monolâtrie.

F. Schelling et F. Welcker ont les premiers utilisé cette notion pour
dépeindre une forme de monothéisme primitif qui apparaît
progressivement chez les Grecs antiques au profit d’une divinité dominante qui
est Zeus, mais au détriment
d’un paganisme généralisé.

Selon Thomas Römer, la religion israélite ancienne est un
hénothéisme, « le culte d’une divinité ethnique parmi d’autres » car le
monothéisme n’apparaît qu’au moment de l’Exil, dans les oracles du deuxième
Isaïe et dans la dernière rédaction du Deutéronome.

Le 20 octobre 2020 by .

Icosaèdre

Nom masculin.

Du grec « icosaedros » qui signifie à vingt faces. Composé de « eikosa »
variante de « ekosi » qui signifie vingt et « edra » qui signifie lieu où
l’on s’assoit et par la suite surface.

En géométrie. Polyèdre à vingt faces.

Il existe un icosaèdre régulier convexe. Régulier, si toutes ses faces
sont identiques à un même polygone régulier et si de chaque sommet,
partent le même nombre d’arêtes.

Et convexe, si tout segment dont les extrémités sont à l’intérieur du
polyèdre y est intégralement.

Il existe cinq polyèdres réguliers et convexes différents, ce sont les
« Solides de Platon ».

Platon attribua à chacun des quatre premiers polyèdres de cette série,
un élément de l’univers.

A l’icosaèdre, il attribue l’eau qui, selon lui, est la forme la moins
mobile, après le cube, c’est-à-dire celle qui doit comporter le plus
de faces et de sommets.

Dans certains jeux de rôles, le dé à vingt faces est utilisé pour
déterminer le succès ou l’échec d’une action.

En biologie moléculaire. Beaucoup de virus, comme par exemple le virus
de l’herpès ont la forme d’un icosaèdre.

Par exemple: »Étienne Ghys, mathématicien, directeur de recherche au
CNRS, explique qu’un ballon de football n’est rien d’autre qu’un
polyèdre à vingt faces, soit un icosaèdre que l’on a raboté sur ses douze
sommets pour qu’il soit bien rond et
qui se trouve au final composé de vingt faces hexagonales et douze
faces pentagonales. »

Alain Rémond, La Croix, « Le billet », jeudi 26 juin 2014.

Le 19 octobre 2020 by .

Bdellium

Nom masculin.

Du grec « bdellion » et de l’hébreu « bedolach ».

Gomme-résine que l’on faisait venir des Indes-orientales, d’Afrique et
d’Arabie par les routes commerciales du Levant.

Les botanistes ont longtemps débattu sur la nature de l’arbre qui la produit.

Lamarck a convenu avec ses collègues que c’est un balsaminier de la
famille des Térébinthacées.

Plusieurs espèces de gommes-résines distinctes étaient commercialisées
sous le nom de bdellium.

La première venait d’Inde et du Commiphora wightii ( Myrrhe indienne).
Elle était très rare et se présentait sous forme de fragments
irréguliers de grains arrondis rouge foncé.

La cassure était vitreuse et se ramollissait avec la chaleur. Elle
dégageait en brûlant une odeur comparable à celle de la myrrhe. ou du
bois de cèdre.

La deuxième espèce provenait de Somalie et était tirée de Commiphora
africanus ou Balsamodendron et Boswellia dalzielli. Elle était
mélangée à de la gomme.

Sa cassure était vitreuse et grasse et sa couleur jaune rougeâtre.
Elle était sans odeur, collante en bouche et sa saveur était fade et
amère.

Les femmes de Somalie l’utilisaient pour laver leurs cheveux et les
hommes pour blanchir leur bouclier. Elle était aussi utilisée pour
expulser du corps le ver de Guinée.

La troisième espèce le Bdellium Playfairii laissait couleur lors de sa
cassure un liquide transparent. Son odeur alliacée donnait à penser
qu’elle était mêlée à d’autres gommes- résines provenant des
Ombellifères.

Le bdellium est une ancienne matière médicale, était très apprécié par
les Anciens qui l’utilisaient dans le soin des catarrhes chroniques de
la poitrine, le soin de l’intestin et de la vessie.

Ce produit est cité deux fois dans la Bible, dans « Genèse » et dans « Nombres ».

Le 18 octobre 2020 by .

Séraphin

Nom masculin.

Emprunté au latin « Seraphim » qui signifie Séraphins, lui-même emprunté
à l’hébreu biblique « sraphiim » pluriel de « saraph » qui signifie
littéralement brûlant, flamboyant.
De « lissrof » qui signifie brûler car leur mission consiste à faire
brûler autour du trône de Dieu, pour dissuader les intrus.

1- Dans la tradition religieuse judéo-chrétienne. Ange, appartenant
selon la tradition chrétienne à la première hiérarchie des anges,
décrit dans la vision du prophète
Isaïe avec trois paires d’ailes et dont la fonction est d’adorer et de
louer Dieu.

En littérature. Un noir séraphin est un démon.

2- Dans l’histoire religieuse. Le Séraphin d’Assise était le surnom de
Saint-François d’Assise.

3- Par analogie ou dans des comparaisons. a- Personne d’apparence frêle et
délicate. b- Jeune et bel enfant. c- La locution adjectivale: »de séraphin »
signifie qui a les
caractéristiques du séraphin.

Par exemple: « Une voix de séraphin ».

Une séraphine est un ange aux traits féminins.

Le 17 octobre 2020 by .

Bichir

Nom masculin.

Du dialecte arabique « abu shir ».

Poisson primitif à nageoires rayonnées. Il peut avoir une respiration
aérienne.
Il fait partie de la famille des Polypterus, dont l’espèce type est «
Polypterus bichir ».
Il possède une paire de poumons reliés à l’œsophage par une glotte et ont
des similitudes avec les dipneustes.
Son corps cylindrique légèrement aplati est doté d’écailles rhombiques
très épaisses osseuses et recouvertes d’une couche brillante de ganoïne.
Sa mâchoire est proéminente.
Il peut mesurer jusqu’à 40 centimètres de long.
Ce genre est exclusivement représenté par des poissons d’eau douce
africains. Ils vivent dans des rivières, des zones de courants faibles et des
lacs.
On peut citer le « Bichir du Nil ».
Cette espèce n’est pas menacée.
Elle est recherchée pour être consommée.

Le 16 octobre 2020 by .

Planorbes

Nom féminin.

Du latin « planus » qui signifie plan et
« orbis » boule, sphère.

Famille de mollusques gastéropodes à coquille discoïde plate, faisant partie
des escargots d’eau et possédant des poumons.

Le 15 octobre 2020 by .

Günz

Nom masculin.

Du nom d’un affluent du Haut Danube.

Nom de la première des grandes glaciations alpines de l’ère quaternaire.

Le 14 octobre 2020 by .