Archives de l’auteur : Nicole

Lépidosirène

Nom masculin.

De « lepido » qui signifie écaille et « sirène » issu du latin « siren » qui
signifie être fabuleux de la mythologie grecque, du grec »serein » qui
signifie génies mi-oiseaux, mi-femmes qui dans l’Odyssée attirent les
navigateurs par leurs chants et causent leur perte.

En zoologie. Poisson à double repiration pulmonaire et branchiale de
la famille des dipneustes, qui vit dans les fleuves d’Amérique du
Nord.

Faribole

Nom féminin.

Peut être issu du latin « frivolus » qui signifie frivole ou bien de
l’ancien français « faribole » qui signifie tromperie.

Dans une langue familière et surtout au pluriel. Chose ou propos vain
et frivole.

Idée sans intérêt ni consistance.

Tudesque

Adjectif et nom masculin.

Du latin « teudiscus » qui a donné l’ancien italien « todesco » qui
signifie allemand. En italien moderne « tedesco ».

De la racine allemande « theuda » qui signifie peuple via le vieil haut
allemand « theodisk », « diutisk » puis « theudisk » qui signifie teuton et
qui plus tard a donné « deutsch qui signifie allemand.

Le terme indo-européen d’origine serait « teuta » qui signifie triibu.

– En tant qu’adjectf.

Dans une langue vieillie. Se dit de ce qui se rapporte aux anciens
germains. L’art ou la langue tudesque. Les lettres tudesques.

– En tant que nom masculin singulier.

1- En linguistique. Langue germanique parlée au haut Moyen-Âge.

2- Par extension, dans une langue vieillie;

Allemand, germanique.

3- Dans un style péjoratif.

Qui manque de finesse, d’élégance. Qui est grossier, brutal.

Par exemple: »boire à la tudesque. » Rabelais (signifie boire beaucoup)

Népenthès

Nom masculin.

De l’adjectuf grec « nepenthès » formé à partir du préfixe négatif « né- »
qui signifie non et du substantif « penthos » qui signifie tristesse,
chagrin.

Ce terme désignait chez Homère la boisson que Pâris donna à Hélène
après son enlèvement pour lui faire oublier son pays natal.

Les femmes de la ville égyptienne de Thèbes passaient pour détenir le
secret de sa composition.

Au XVIIème siècle les apothicaires nommaient indifféremment, Laudanum
ou Népenthès, une préparation à base d’opium.

Dans la pharmacologie moderne, les pilules de Népenthès contenaient de
la jusquiame, de la myrrhe et de l’opium.

1- Dans l’Antiquité. Remède magique contre la tristesse ou la mélancolie.

2- En botanique. Plante carnivore de l’Asie tropicale et de
Madagascar, de la famille des népenthacées, dont les feuilles en
vrille se terminent par une petite urne membraneuse surmontée d’un couvercle,
dans laquelle peuvent tomber les proies.

Cette plante a toujours suscité l’émerveillement.

Labile

Adjectif.

Du latin « labilis » qui signifie glissant.

1- En biochimie. Se dit de composés chimiques peu stables, notamment à
la chaleur, tels que certaines protéines ou les vitamines.

2- En psychologie. Se dit d’individus à l’humeur changeante.

3- En médecine. Se dit d’un état variable d’un moment à l’autre.

4- Par extension. Se dit de tout ce qui est sujet à défaillance ou à
chute; tout ce qui est mobile ou changeant.

Par exemple: »certaines frontières sont labiles. »

5- En linguistique. Se dit d’un verbe qui peut être transitif ou
intransitif, sans changement de forme, mais selon sa construction.

Ce sont des verbes labiles ou diffus ou ambitransitifs.

Par exemple: »les verbes arrêter, commencer, fuir… »

On estime de 10 à à 15% le pourcentage de verbes français qui
admettent cette ambivalence.

Rechampir

Verbe transitif.

De « re » et « champir » qui signifie donner du champ. C’est-à-dire donner
du relief par deux tons de peinture différents et juxtaposés.

Dans les arts décoratifs. Faire ressortir une moulure ou un ornement
sur un fond, notamment par un contraste de couleurs.

Eupeptique

Adjectif et nom masculin.

Du grec « eupepsia » qui signifie bonne digestion de « pepsis » qui
signifie digestion « eu » qui signifie bien, agréablement.

En médecine se dit d’un médicament ou d’une plante qui améliore la digestion.

Par exemple: « l’anis ou la menthe à des doses modérées sont des
plantes eupetiques. »