Centenier

Nom masculin.

Emprunté au latin « centenarius » qui signifie centurion, attesté au
sens de chef populaire chargé de la police et de la justice de la
centaine (subdivision du comté).

Synonyme rare de centurion.

Le mot est employé dans le vocabulaire biblique pour désigner le
centurion de Capharnaüm ou le centurion qui a assisté au supplice du
Christ et que la tradition a nommé Longin.

Histoire médiévale. Chef de cent hommes de la garde bourgeoise.

Le 26 novembre 2020 by .

Sophora

Nom masculin.

Du latin « sophora », probablement emprunté à l’arabe « sufayra » qui
signifie arbre dont le bois jaune est employé pour la teinture, mot de
la même origine que l’adjectif « asfar » qui signifie jaune.

Botanique. Arbre exotique de la famille des Légumineuses, servant à
l’ornement des jardins et des avenues.

Le 25 novembre 2020 by .

Pléochroïsme

Nom masculin.

Probablement formé sur le modèle de « dichroïsme ». Du grec « pleion » qui
signifie nombreux et du grec des gloses « chroismos » dérivé de
« chroiso » qui signifie colorer.

Cristallographie. Propriété qu’offrent certains cristaux d’absorber
différemment la lumière et de présenter différentes colorations selon
la direction des rayons lumineux qui les frappent.

Remarque concernant l’adjectif « pléochroïque ». Se dit de ce qui
présente les caractères du pléochroïsme.

Par exemple: »un cristal pléochroïque. »

Un halo pléochroïque est un phénomène dû à la présence d’éléments
radioactifs dans une roche ancienne, le mica, où les rayons alpha sont
absorbés dans toutes les directions autour du radioélément, faisant
apparaître en coupe une
auréole irisée.

Le 24 novembre 2020 by .

Ksar

Nom masculin.

Emprunté à l’arabe « qasr » de pluriel « qusur » qui signifie château,
palais, village fortifié, du latin « castrum » qui signifie fort, place
forte.

A rapprocher de l’espagnol « alcazar » qui en est issu.

Lieu fortifié en afrique du Nord, d’architecture berbère comportant
des greniers et des habitations.

Pluriel: « ksour ».

Le 23 novembre 2020 by .

Diatrète

Nom masculin et adjectif.

Du latin « diatretum » issu du grec « diatretos » qui signifie perforé ou
préforé.

Antiquité romaine.

Type de vase en verre en forme de coupe posé dans une cage décorative
en verre qui l’enchâsse.

Ce genre de vase date de la fin de l’époque romaine, autour du IVème
siècle. Sa réalisation est le summum de la verrerie romaine.

La plupart a une cage à motifs géométriques circulaires, souvent avec
une inscription ou une sentence au-dessus de la zone réticulée.

Aucun de ces vases n’a de pieds. Ces objets de fabrication difficile
étaient sans doute très coûteux. La technologie mise en œuvre pour les
fabriquer ainsi que leur utilisation font l’objet de débat parmi les
spécialistes.

Une cinquantaine de ces vases sont parvenus jusqu’à nous, parfois en
bon état, et plus souvent sous forme de fragments. Seuls quelques
exemplaires sont presque complets.

En France, à Autun, en 2020, un vase incomplet a été découvert lors de
fouilles.

La coupe de Lycurgue du British Museum est le seul exemplaire complet
dans le Monde.

Le 22 novembre 2020 by .

Génésiaque

Adjectif.

Emprunté au latin « genesiacus » qui signifie relatif à la naissance, du
grec « genesiakos » de même signification.

1- Se dit de ce qui appartient au livre de la Genèse.

Par exemple: »Adam et Eve sont des personnages génésiaques. »

2- Se dit de ce qui est relatif à la genèse de quelque chose.

Par exemple: »Le dix-neuvième siècle est à mes yeux une ère génésiaque,
dans laquelle des principes nouveaux s’élaborent. » Proudhon,
Propriété, 1840.

Le 21 novembre 2020 by .

Araucaria

Nom masculin.

De l’espagnol « araucaria » de Arauco ou Araucanie au Chili sur le
territoire duquel on a découvert les premiers araucarias.

Botanique. Arbre conifère de la famille des araucariacées et dont le
fruit sphérique contient des graines comestibles.

Il en existe une quinzaines d’espèces toutes originaires de l’hémisphère sud

L’araucaria est aussi appelé pin du Chili. Il existe depuis des
millions d’années. Des restes fossilisés indiquent qu’au mésozoïque il
était abondant dans l’hémisphère sud.

Ses branches souples et composées de centaines d’écailles très
pointues l’ont fait surnommer « le désespoir des singes »ou « arbre à
serpents ».

Le 20 novembre 2020 by .