Mesquin

Adjectif.

Emprunté soit à l’italien « meschino ».
Soit à l’espagnol « mezquino » proprement pauvre, indigent.
Tous deux sont empruntés à l’arabe « miskin » qui signifie pauvre.
À l’origine de l’ancien provençal « miskin »qui signifie pauvre et de
l’ancien français « meschin » qui signifie jeune homme, serviteur.

A-
1- Qui s’attache à ce qui est petit, médiocre, aux détails infimes,
sans considération de l’ensemble.
Qui manque de grandeur, d’élévation, de générosité.
Par exemple: « des gens mesquins. »
Par métonymie ( la partie désignant le tout ):
Attitude ou idée politique mesquine.
Esprit ou procédé mesquin.

2- Qui fait preuve d’une parcimonie excessive,
compte tenu de ses moyens, de sa qualité.
Qui s’attache bassement aux intérêts matériels.
Par métonymie.
Cadeau ou profit mesquin.
Dépense ou économie mesquine.
C’est mesquin. Ça fait mesquin.

B
Dans un sens vieilli ou dans un langage littéraire.
( En parlant d’un inanimé concret )
Pauvre d’apparence, restreint de proportions, de faibles dimensions.
Chambre mesquine.
Logement mesquin.

Beaux-arts. Musique.
Qui manque d’ampleur ou de consistance.
Dont le sujet est pauvrement traité.

Dérivé: mesquinement signifie de manière mesquine.

Rare.
Mesquiner. Verbe transitif.
Traiter de manière mesquine.
Se mesquiniser. Verbe pronominal.
Devenir mesquin.

Le 8 janvier 2019 by .

Bogomile

Adjectif et substantif.

Emprunté au grec byzantin « Bogomiles, nom donné à des hérétiques » du
nom du fondateur de cette secte, le pope bogomile dont l’existence et
la prédication, révélées par des textes paléoslaves, se situent entre
827 et 950.

Cette appellation serait composée des mots bulgares « Bog » qui signifie
D.ieu et « mile » qui signifie ami, qui est une traduction littérale du nom grec
« Théophile ».

En histoire religieuse. Celui ou celle qui appartenait à une secte
hérétique, dont la doctrine sorte de manichéisme, apparut en Thrace au
X ème siècle et se répandit jusqu’au début du XIII ème siècle, en Bulgarie
surtout.

Le 7 janvier 2019 by .

Amalgame

Nom masculin.

Formé sur l’arabe « amal al-gamâa » qui signifie œuvre de l’union
charnelle. L’analogie étant fréquemment établie par les alchimistes
entre l’union charnelle et la combinaison entre le mercure et les métaux. Le mercure étant
assimilé à l’homme et l’argent à la femme.

Le fait que le « g » arabe soit rendu par le « g » romain s’explique par
le mode de tradition écrite savante de ce mot.

Les formes « algamala » et « alquamala » sont simplement dues à un jeu de
mot à partir du latin médiéval.

La forme « algame » est probablement issu de l’arabe « gamaa » (avec des
accents circonflexes sur le « g » et le « m ») qui signifie réunion.

L’étymologie grecque « malagama » qui signifie ce qui amollit (en
réalité « cataplasme émollient », ne convient pas du point de vue
sémantique.

L’hypothèse d’un étymon arabe issu de ce même graphème fait difficulté
pour la même raison.

L’hypothèse d’un savant donne pour amalgame:

1- Soit le résultat de l’évolution suivante:de « algamala » issu de
l’arabe « gamâa » qui signifie réunion (attesté dans Rabelais).

Dont sont issues deux autres formes rabelaisiennes »almagala » par
métathèse et « algamana » par dissimination.

Le croisement de ces deux dernières formes aboutit à « almagana » qui
devient « amalgana », d’où « amalgama » par analogie avec de nombreux mots
savants en -ma.

2- Soit le produit du croisement entre « almagala » (Rabelais) et
« algama » devenu « amalgama » qui a donné  » amalgana ».

Cette double hypothèse se heurte à des difficultés chronologiques, le
latin médiéval « amalgama » et le français « amalgame » étant bien
antérieurs aux formes attestées chez

Rabelais et à la forme « algame ».

Du français « amalgame » sont issus les correspondants dans les autres
langues européennes.

A 1- En chimie. Alliage de mercure avec un autre métal.

2- Alliage d’autres métaux entre eux.

Art dentaire. Spécialement. employé pour l’obturation des cavités
dentaires.

B 1- Art culinaire. Mélange d’ingrédients.

2- Imprimerie.

L’expression « tirer en amalgame » signifie tirer des
impressions différentes, présentant les mêmes caractéristiques de
commandes (papier, couleur) en même temps, sur le même support et
avec la même machine, l’imposition de leur format étant possible
dans celui de la feuille utilisée.

Par analogie. langage militaire. Réunion dans une même unité
combattante de troupes d’origines diverses.

C Au figuré. En parlant d’un inanimé abstrait.

Mélange, alliance d’éléments hétérogènes et parfois contraires.

Remarque. De cette dernière acception dérive l’emploi du mot
amalgame en linguistique moderne pour désigner une unité de langue
indécomposable annulant deux valeurs.

Par exemple: « lui est un amalgame de « à et le »

Péjoratif. En parlant de choses ou de personnes. Réunion hétéroclite.

Remarque générale.

Amalgame est employé au féminin notamment au Canada.

Le 6 janvier 2019 by .

Stamm

Nom masculin.

De l’allémanique « Stamm » qui signifie réunion d’habitués à une table
de restaurant.

1- En Suisse.Local de réunion d’une association ou d’un parti politique.

2- Par extension.

Lieu de rencontre pour des habitués.

Le 5 janvier 2019 by .

Nashi

Nom masculin.

De « nashi » mot japonais qui signifie poire.

Espèce d’arbre originaire d’Extrême-Orient du genre « Pyrus » qui
comprend les poiriers et qui fait partie de la famille des rosacées.

La poire commune « Pyrus communis » est appelée « yonashi » qui signifie
la poire d’Outre-Mer.

Le nashi est aussi appelé « pomme-poire », « poire asiatique », « poire
japonaise », « poire-cristal » ou « poire des sables ».

C’est une poire très croquante et très juteuse.

Contrairement aux croyances, le nashi n’est pas le résultat du
croisement entre une pomme et une poire.

Le 4 janvier 2019 by .

Mindel

Nom masculin.

Issu du nom de la rivière de l’Allgau en Bavière.

Nom de la deuxième période de glaciation alpine remontant à cinq cents
mille ans. Cette période appartenait au quaternaire.

Par exemple: »glaciation de Mindel. »

Le 3 janvier 2019 by .

Exhérédiation

Nom féminin.

Emprunté au latin « exheredatio » issu de « exheredare » qui signifie
« deshériter » issu de « hereo » qui signifie hériter.

En droit. Disposition testamentaire légale ou coutumière par laquelle
quelqu’un se retrouve déshérité.

Par exemple: »…menacer une famille d’exhérédiation. ». Honoré de
Balzac, « La Rabouilleuse ».

Le 2 janvier 2019 by .