Koto

Nom masculin.

Du japonais « koto ».

Instrument de musique à cordes pincées utilisé en musique japonaise
traditionnelle, notamment dans le kabuki et le bunraku.

Originaire de Chine, il fut introduit entre le VIIème et le VIIIème
siècle et il était joué principalement à la Cour impériale. L’usage
s’en est ensuite démocratisé.

Son aspect est celui d’une longue cithare, qui mesure 1,80 mètre de
long et compte 13 cordes. La caisse est traditionnellement fabriquée
en bois de paulownia évidé, et les hauts chevalets amovibles en ivoire. Les
cordes sont en fil de soie que l’on pince avec des grattoirs en
ivoire.

Le koto produit un son lyrique, comparable à celui d’une harpe. On le
rencontre quelquefois sous le terme de harpe japonaise.

La plus connue des œuvres jouées au koto est « La Mer du Printemps » ou
« Haru no Umi » de Miyagi (1894-1956).

On trouve aujourd’hui des kotos avec un nombre de cordes supérieur à 13.

Le 29 juillet 2020 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Atermoyer - Sylphe - Émonctoire - Tomien - Rainette


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *