Astéisme

Nom masculin.

Du grec « asteismos » qui signifie urbanité.

Figure de style qui consiste en un badinage délicat et ingénieux par
lequel on loue ou on flatte avec l’apparence du blâme ou du reproche.

Par exemple:

 » Il paraît que tu ne comprends
Pas les vers que je te soupire
Tu les inspires, c’est bien pire. »
VERLAINE

ou bien autre exemple:

« Quoi! encore un nouveau chef d’œuvre! N’était-ce pas assez de ceux
que vous avez publiés? Vous voulez donc désespérer tout à fait vos
rivaux ?
VOITURE cité par Fontainier

L’astéisme suppose une certaine connivence entre les interlocuteurs
et se pratique surtout entre amis.

La locution: « A charge de revanche.  » (après un service rendu) est un astéisme.

D'autres mots pouvant vous interesser

Héliotropisme - Poliste - Vicésimal - Gon - Vultueux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *