Attique

Adjectif.

Emprunté au latin « atticus » qui signifie d’Attique, d’Athènes et par
extension adjectif désignant certaines qualités propres aux Athéniens.

En particulier pour désigner une éloquence sobre et naturelle.

A- Qui est relatif à l’Attique (domaine de l’ancienne Athènes), à
Athènes, aux anciens Athéniens.

Spécialement. Qui est propre à l’Attique. a- Astronomie. Année attique.

Année luni-solaire de 12 mois dans les années communes, 13 mois dans
les années embolismiques (année à mois supplémentaire), en usage chez les
Grecs. b- Linguistique. Dialecte, grec attique ou par ellipse l’attique.

Grand dialecte littéraire grec, illustré principalement au Vème siècle
avant notre ère par les plus grands écrivains. c- Littérature. Auteurs ou
orateurs attiques ou par ellipse, les
attiques. Auteurs ou orateurs qui ont employé le dialecte attique.

2- Qui est conforme à la manière des attiques.

Architecture. Base, colonne attique.

En emploi substantivé. Attique par ellipse de « étage attique ». a- Ornement
d’architecture qui couronne un édifice ou la partie
supérieure d’une façade, et a pour objet de dissimuler le toit.

Attique continu. Attique suivant sans interruption l’entablement d’un
édifice.;

Faux attique. Sorte de piédestal qui règne sous les bases d’un ordre,
et empêche qu’elles ne soient masquées par une large corniche placée
au-dessous.

Par extension. Attique de cheminée. Partie de la cheminée
d’appartement, revêtue de plâtre, de marbre ou de bois, qui s’élève
au-dessus de la tablette. b- Étage supérieur de dimension moindre, souvent
orné de pilastres,
servant d’amortissement à une façade.

« Par exemple: »les attiques du château de Versailles. »

Par extension. Attique interposé. Attique situé entre deux grands étages.

Par analogie. En anatomie. Le terme désigne l’étage supérieur de la
caisse du tympan.

B- Dans une langue vieillie. Conforme à l’atticisme.

Sel attique. Fine et spirituelle manière de penser, de s’exprimer et
en particulier de plaisanter, caractéristique de l’atticisme.

S’applique par analogie à toute chose exprimée sur le même ton de
délicate raillerie.

Miel attique. Par allusion aux abeilles de l’Hymette, réputée pour
leur excellent miel, et à la légende selon laquelle ces abeilles se
seraient posées sur les lèvres de Platon qui leur aurait dû la douceur de son
style.

Par extension. Qualifie un écrivain, son oeuvre, sa langue, son esprit.

Se dit de celui qui présente des qualités (finesse, élégance, grâce)
comparables à celle des grands auteurs antiques.

Le 15 janvier 2021 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Anastatique - Usnée - Taurobole - Bora - Organdi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *