Bibliomancie

Nom féminin.

Du grec « biblia » qui signifie livre et « manteia » qui signifie divination.

Pratique divinatoire qui consiste à ouvrir au hasard un écrit, roman,
recueil de poésie, livre sacré et à tirer de la lecture du passage une
prédiction ou une décision.

Lorsque le livre choisi est un recueil de poésie, ce procédé est
appelé « stichomancie » de « stichos » qui signifie vers ou
« rhapsodomancie » de « rhapsodos » qui signifie récitation.

Cette technique est à rapprocher de pratiques divinatoires de
l’Antiquité, avec les sorts homériques ou les sorts virgiliens, du
monde chrétien avec les sorts des saints

ou du monde musulman de Perse avec le « Fal » ou bonne parole.

Dans la littérature. Cet usage de la bibliomancie est rapporté dans de
nombreuses oeuvres romanesques:

Le Tiers Livre de Rabelais. La Confession d’un Enfant du Siècle
d’Alfred de Musset . Michel Strogoff et l’île Mystérieuse de Jules
Verne.

De manière anecdotique ou amusante.

Certaines gaufrettes portent des messages qui peuvent être interprétés
comme des sentences prédictives pour celui qui les lit.

D'autres mots pouvant vous interesser

Dail - Mimosa - Angarie - Emacié - Keepsake


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *