Bliaud

Nom masculin.

L’origine de ce mot est incertaine. Deux hypothèses peuvent être
discutées, l’une et l’autre font difficultés. .

a- Hypothèse d’un ancien étymon franque « blîfald » qui signifie manteau
de couleur écarlate, issu de l’ancien saxon « blî » qui signifie coloré,
brillant et « -fald » a rapport avec l’ancien haut allemand « fald »
action de plier, pli ou l’ancien nordique « falder » extrémité d’un vêtement.

A rapprocher de l’ancien provençal « faudas » pan d’un habit ou de
l’ancien provençal « fodil » tablier issu du got « falda ».

Cette hypothèse ne permet pas d’expliquer l’ancien provençal « blidal »
ou « brizal ».

b- Hypothèse d’un étymon ancien haut allemand « bridelt » participe
passé de « bridelen, britelen » tisser.

Cette hypothèse peut être écartée parce que le verbe n’est pas attesté
en ancien haut allemand mais en moyen haut allemand au sens de serrer
la bride.

1- Vêtement que les hommes et les femmes portaient au Moyen-Âge.

Pour les hommes c’était une tunique. Pour les femmes c’était une
longue robe étroite.

Des statues de femmes portant un bliaud se trouvent à la cathédrale
d’Angers et à le cathédrale de Chartres.

2- Dans sa forme moderne, blouse courte de grosse toile bleue, sans
col ni boutons, que portent sur leur pantalon les mariniers sur la
Loire.

On écrit « bliaud » ou « bliaut ».

Le 9 septembre 2016 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Bayadère - Chleuasme - Volapük - Drumlin - Idiolecte


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *