Bonace

Nom féminin.

De l’italien « bonaccia » de même signification, altération du latin
« bonus » qui signifie bon. Forgé peut-être par imitation sur le le
latin « malacia » qui signifie calme de la mer, pris pour un dérivé de « malus »
qui signifie mauvais. Emprunté au grec
« malakia » qui signifie faiblesse de constitution, mollesse, manque
d’énergie.

L’ancien provençal, l’ancien catalan, l’ancien portugais, l’espagnol,
l’italien sont issus du latin « bonacia ».

Etant donné l’ancienneté du mot dans l’ensemble des pays de langue
romane, on privilégie l’emprunt au latin, à l’emprunt à l’italien
« bonaccia » non attesté avant Dante, au sens de beau temps, et avant le XIVème
siècle au sens de calme de
la mer.

1- Calme tranquillité de la mer avant ou après la tempête

Par exemple: »…des écroulements d’eaux au milieu des bonaces. » Arthur
Rimbaus, Le Bateau Ivre, Poésies, 1871. ,

2- Tranquillité, repos.

Par exemple: »je changerai d’un seul mot la tempête en bonace. » Pierre
Corneille, Le Menteur (Dorante) 1644.

D'autres mots pouvant vous interesser

Géhenne - Homélie - Taphonomie - Cirrus - Fétiche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *