Carre

Nom masculin.

De l’occitan « caire » qui signifie quartier de pierre, pierre de
l’angle, côté, issu du latin « quadrus » qui signifie carré.

A- Avec l’idée de carré.

1- Dans un sens vieilli. Stature, carrure.

Par exemple: »Ce judoka » a une belle carre. »

2- Dans un sens vieilli. Angle d’un objet, bout carré d’une chaussure,
angle droit.

B- Par métonymie. Avec l’idée dominante d’angle.

1- Angle que forme la face verticale d’un objet avec sa face horizontale.

Par exemple: « Carre d’un chapeau. »

2- En escrime. Chacune des faces d’une lame d’épée.

3- En patinage. Déplacement en courbe.

4- Par extension en ski alpin(snowboard). Partie métallique située de
part et d’autre de la semelle des skis et qui permet qu’ils
s’accrochent dans la neige.

C-Par extension. Avec une idée de mise au carré puis de doublage.

1- Dans un sens vieilli. Cartes à jouer. Au jeu de la bouillotte. Mise
avec laquelle on se carre, c’est-à-dire lorsqu’on s’assure la priorité
en doublant la mise.

2- Par extension et dans une langue argotique. Masse des enjeux
représentant la contrepartie des jetons et plaques délivrée aux
participants d’une partie clandestine, au poker
ou au baccara.

7- En menuiserie. Épaisseur de bois méplate.

Par exemple: »Le carre des planches. »

Dans un numéro récent d’Ouest France ( juin 2017), je relève à propos
d’Emmanuel Macron qui a prononcé une phrase qui fait polémique.

« On a beau s’assurer de sa stature et de sa communication la faute de
carre est toujours possible. »

« La faute de carre » en ski alpin est une erreur consistant à perdre
l’équilibre suite à l’appui de la jambe sur la carre non porteuse.

D'autres mots pouvant vous interesser

Dendrophore - Haire - Aviceptologie - Gattilier - Pavane


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *