Chamade

Nom féminin.

Emprunté à l’italien du Nord « ciamada » participe passé féminin du
verbe « ciama » qui signifie appeler. « Ciamada » correspond au toscan
« chiamata » qui signifie appel, participe passé

féminin du verbe « chiamare » qui signifie appeler. Issu du latin
« ciamare » qui signifie appeler.

1- Sonnerie de trompette ou appel de tambour émis par des assiégés et
signalant à l’ennemi leur intention de parlementer.

Par exemple: »Sonner la chamade ou battre la chamade. »

2- Par métaphore et au figuré: »Battre la chamade »

a-Avec le sujet qui désigne le cœur: « Le cœur bat la chamade »
C’est-à-dire qu’il bat à un rythme accéléré sous le coup d’une
émotion.

Avec l’élision du verbe battre par exemple: »Grande chamade sous les
côtes du jeune homme. » Hervé Bazin. La Tête contre les Murs.

Par analogie du cœur avec un autre organe, par exemple: »J’ai l’esprit
qui bat la chamade. »Huysmans. La Cathédrale.

b- Avec le sujet qui désigne une femme: « Cette fille bat la chamade »
signifie capituler, succomber.

On rencontre aussi, rarement, dans la littérature, le verbe
intransitif « chamader », pour dire « battre la chamade ».

Le 22 novembre 2017 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Carnotset - Stégomye - Horst - Tabard - Kraken


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *