Encenser

Verbe transitif.

Emprunté au latin « incensare » qui signifie brûler de l’encens.

1- Honorer en faisant brûler de l’encens.

Par analogie. Secouer la tête de haut en bas en parlant d’un cheval.

Par extension.

– Honorer d’un culte, d’une marque de respect religieux.

– Dans une langue littéraire. Parfumer, embaumer.

Par exemple: »l’oseille froissée, la sauge, le vert poireau encensent
nos pas. » Colette, La Maison de Claudine, 1922.

2- Au figuré. Louanger de façon excessive, flatter.

Par exemple; »…[il] se laisse encenser par les princes. » Romain
Rolland, Beethoven, 1928

Emploi pronominal réciproque.

Par exemple: »s’encenser les uns les autres. »

Emploi abstrait: »et c’est fini, vous voilà condamné (…) à encenser,
à vous prosterner. »Victor Hugo, L’Homme qui Rit, 1869.

Le 27 juillet 2019 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Askos - Vélaire - Eider - Mégir - Rodomont


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *