Éther

Nom masculin.

Emprunté au latin « aether » qui signifie éther, air subtil des régions
supérieures, qui enveloppe l’atmosphère, ciel, air, appliqué à la
chimie par le chimiste allemand G;Frobenius qui en 1730 appela ce composé
« spiritus aetherus ».

I En parlant d’un fluide hypothétique ou par référence à celui-ci.

A

1- Dans le domaine de l’astronomie ancienne ou par référence à
celle-ci et par opposition à l’air. a- Fluide subtil supposé remplir l’espace
au delà de l’atmosphère terrestre.

Par exemple: »Éther insaisissable. »

2- Par extension littéraire ou poétique. a- L’air et surtout l’air pur.

Par exemple: »Éther transparent. » b- Les espaces célestes. Synonyme d’air ou
d’espace.

En particulier; L’espace en tant que milieu dans lequel se
transmettent les ondes radiophoniques. c- Par métaphore ou au figuré. Éther
religieux ou spirituel.

B- Dans le domaine de la cosmogonie ancienne ou par référence à
celle-ci. Le fluide subtil considéré comme:

1- L’un des éléments fondamentaux ou la substance fondamentale qu
précède toute création.

2- Par opposition à la matière inerte. La substance ou la
manifestation matérielle du principe qui l’anime et par extension le
principe lui-même.

Spécialement. Le feu éther.

C- En physique moderne. Milieu hypothétique (et dont l’existence est
actuellement infirmée) extrêmement ténu, élastique, universellement
répandu dans le vide comme dans la matière et que l’on croyait lié à
l’apparition ou la transmission de
phénomènes lumineux, électriques ou calorifiques.

Par exemple: »hypothèse de l’éther. »

II- En parlant d’un corps chimiquement défini.

A- Éther sulfurique ou éther. Liquide incolore, mobile d’odeur
caractéristique, très volatil, inflammable de formule (C2H5)20,
utilisé dans l’industrie comme solvant et en médecine comme antispasmodique,
antiseptique et anesthésique.

En particulier. L’éther utilisé comme stupéfiant. A ce titre la
délivrance de l’éther dans les pharmacies est strictement réglementée.

B- En chimie.

1- Dans une langue vieillie. Éther ou éther(-) sel. Composé organique
naturel ou synthétique, souvent volatil et odorant, résultant de la
condensation d’une molécule d’alcool et d’une molécule d’acide avec
élimination d’eau. Synonyme de ester. Par
exemple: » Esther- acétique. »

Chaque ester porte le nom de l’acide qui a servi à le préparer;

Par métonymie. L’odeur ou l’arôme d’un éther.

2- Usuel. Éther ou éther (-)oxyde. Composé organique résultant de la
condensation de deux molécules d’alcool identiques ou différentes avec
élimination d’eau (notamment en présence d’acide sulfurique).

3- Éther de pétrole. Liquide incolore, inflammable et volatil utilisé
comme solvant.

D'autres mots pouvant vous interesser

Canezou - Échalote - Herméneutique - Chélidoine - Sirocco


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *