Étrésillon

Nom masculin.

Altération de « estésillon » qui signifie bâton servant à maintenir la
gueule ouverte d’où « baillon » attesté plus tard dans la langue.

Issu de l’ancien français « estesser » du latin « tensare » qui signifie tendre.

Dans un langage technique, pièce de bois, qui soutient les parois
d »une tranchée ou d’une galerie de mine, un mur qui se déverse ou
que l’on reprend en sous-oeuvre.

Par exemple: « L’étrésillon a cédé; la galerie s’est effondrée sans
faire de victimes. »

D'autres mots pouvant vous interesser

Prolégomènes - Hysope - Dominotier - Ephyrule - Cavatine


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *