Flagornerie

Nom féminin.

De « flagorner » avec le suffixe « -erie ». L’origine de « flagorner » est
obscure. Il a été rapproché de l’ancien français « flageoler » au sens
de babiller, plaisanter, dire en bavardant, tromper, piper. On a aussi songé à
un croisement de ce mot avec
« corner » qui signifie planter des cornes à quelqu’un ou à un
croisement de « flatter » avec « corner » (aux oreilles).

1- Généralement au singulier. Caractère d’une personne, qui flatte
bassement, avec insistance et de façon souvent intéressée.

Par exemple: »si l’on excepte un million soustrait à la liste civile,
et que vous avez octroyé avec la plus basse flagornerie (…). Gustave
Flaubert, L’Education sentimentale, 1869.

2- Par métonymie (la partie désignant le tout) au singulier et au
pluriel. Action ou attitude qui manifeste de la flatterie basse et
désintéressée.

Par exemple: »Leurs naïves flagorneries l’irritaient, (…). » François
Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933.

D'autres mots pouvant vous interesser

Stéganographie - Salep - Drumlin - Bédane - Touranien


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *