Galette

Nom féminin.

Féminin de galet avec le suffixe -ette, en raison de la forme de cette
pâtisserie. On note en ancien normand « gale » qui signifie gâteau plat.

Galet était surtout attesté dans l’Ouest et sur la côte picarde avec
un diminutif en -et. De l’ancien français « gal » qui signifie caillou,
probablement issu d’un radical préroman

« gallo- » qui signifie pierre, du gaulois « gallos » de même
signification, que l’on peut déduire de l’ancien irlandais « gall » qui
signifie pilier de pierre, pierre.

Gâteau rond et plat fait le plus souvent de pâte feuilletée et cuit au four.

Par exemple: »galettes au beurre. »

En particulier.

Galette de plomb. Galette faite de pâte brisée à la crème et aux œufs.

Galette des Rois. Grande galette de pâte feuilletée confectionnée à
l’occasion de la fête des ROis et contenant une fève, consistant
généralement un petit sujet en porcelaine, de désigner le « roi » de la fête.

Par exemple: »tirer la galette des Rois. »

Spécialement.

Dans l’Ouest, au Québec. Crêpe à base de farine de sarrasin.

Marine.

Petit pain de biscuit dur et plat, dont on faisait provision pour les
voyages au long cours.

2- Par analogie. Chose, objet en forme de galette.

En particulier. En parlant d’un chapeau.

Par exemple: »un képi en galette. »

Locution. Plat comme une galette.

3- Au figuré. dans une langue populaire.

Argent.

D'autres mots pouvant vous interesser

Coufique - Sarcopénie - Eyra - Sassanide - Passerille


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *