Ganache

Nom féminin.

Emprunté à l’italien « ganascia » attesté au sens de mâchoire des
animaux depuis le début du XVIème siècle, d’abord mâchoire de l’homme.

Du latin «  »ganathos » altération du grec « gnathos » qui signifie mâchoire.

L’acception de ganache en tant que fauteuil s’explique par le fait que
ce fauteuil était souvent réservé aux personnes âgées.

1- Zoologie. Partie latérale et postérieure de la mâchoire inférieure du
cheval.

Par exemple: »ce cheval a la ganache lourde, pesante. »

Par extension. a- Entomologie. Partie inférieure de la lèvre inférieure d’un
insecte b- Dans une langue populaire. Mâchoire de l’homme.

2- Mobilier. Fauteuil capitonné, sans bois apparent, très en vogue au
dix-neuvième siècle.

En apposition. Fauteuil ganache.

B- Au figuré, dans un langage familier et péjoratif.

1- Personne incapable et bornée.

Dans un emploi adjectivé.

Par exemple: »un air timide et ganache. »

2- En particulier. Vieillard décrépit et radoteur.

Théâtre. Rôle du barbon crédule.

3- Par plaisanterie. Formule familière, par laquelle dans une
conversation ou une lettre, une personne désigne un ami.

Par exemple: »ta vieille ganache. », « cette vieille ganache de (+nom
propre de la personne ainsi désignée) ».

Remarque: Chez Flaubert, on rencontre les substantifs
masculins, »ganachard » et  » ganachon » employés comme synonyme de
ganache.

II Art culinaire.

A- Crème à base de chocolat fondu et de crème fraîche, entrant dans la
préparation de certaines pâtisseries et confiseries.

En construction apposée avec valeur adjectivée. Crème ganache.

L’invention de la ganache comme crème au chocolat est peut-être due à
l’erreur d’un apprenti confiseur qui aurait malencontreusement
renversé de la crème dans une cuve de chocolat fondu. Le malhabile se serait
fait traiter
de « ganache » c’est-à-dire de personne incapable et bornée. L’anecdote
est probablement fictive, mais elle continuer de régaler la galerie, moins que
la ganache cependant.
Dictionnaire Historique de la Langue Française, Alain Rey (Le Robert
1992).

B- Dans une langue régionale (dans le lyonnais).

Alcool à base d’eau de noix et d’arquebuse.

Le 11 novembre 2019 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Gallo - Quipou - Trirègne - Clastique - Fomenter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *