Gilet

Nom masculin.

Emprunté (avec substitution de suffixe due à l’influence de mots tels
que corset ou mantelet) à l’arabe maghrébin « galika »qui signifie
camisole portée par les esclaves chrétiens sur les galères.
Lui-même emprunté au turc « yelek » qui signifie camisole sans manches.

A-

1- Vêtement court, sans manches, boutonné devant et ne couvrant que le
torse, porté par des hommes et quelquefois par des femmes, sur la
chemise et sous la veste.

Dans une langue vieillie. Gilet à cœur ou gilet en cœur. Gilet
s’ouvrant largement en forme de cœur et fermé par un seul bouton,
porté par les élégants du XIXème siècle.

Par métonymie. Élégant habillé à la dernière mode.

Histoire; Par référence au gilet écarlate porté par Théophile Gautier
lors de la première représentation d’Hernani. Partisan du jeune
romantisme.

Expressions.

Pleurer dans le gilet de quelqu’un. Se plaindre à lui.

Parler dans son gilet. Dans un sens vieilli. Parler d’une manière inaudible.

2- Vêtement de laine tricotée, généralement à manches et boutons sur
le devant, couvrant le torse et porté par les hommes et par les
femmes.

3- Domaines spéciaux.

a- En armurerie. Dans un sens vieilli. Gilet d’armes. Gilet de fer.
Veste de maille protégeant les coups d’une arme blanche.

Gilet pare-balles.

b- Dans le langage de la marine. Gilet de sauvetage. Accessoire
gonflable ou en matière insubmersible, en forme de gilet, destiné à
maintenir à la surface de l’eau celui qui le porte.

B- Sous-vêtement de laine ou de coton couvrant le torse, parfois à
manches, qui se porte à même la peau.

Le 9 décembre 2018 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Exciper - Godiveau - Khédive - Schorre - Uræus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *