Homélie

Nom féminin.

Du latin « homilia » qui signifie sermon familier, spécialement,
explication simple et pratique du texte biblique (Évangiles, Épîtres)
donnée du haut de sa chaire par le prêtre aux fidèles rassemblés pour la
messe et l’office divin. Issu du grec
« homilia » qui signifie assemblée, commerce habituel, conversation,
entretien familier, leçon d’un maître.

Une homélie est un discours familier destiné à instruire sur les
matières religieuses.

Par exemple: »Les homélies de saint Jean Chrysostome. »

En particulier. Commentaire pastoral de l’Évangile, après la lecture
de celui-ci, au cours de la messe et normalement prononcé par le
célébrant lui-même.

Par extension péjorative. Ecrit ou discours moralisateur, long et ennuyeux.

Une longue, une interminable homélie. Une homélie morale. Se lancer
dans une homélie.

Par allusion à Gil Blas, où l’archevêque de Grenade après une attaque
d’apoplexie, fait des homélies très inférieures à celles qu’il faisait
auparavant et où Gil Blas commet la bévue de le lui faire remarquer. « Les
homélies de l’archevêque de Grenade. »

Par exemple: »dire à un riche: « Vous êtes pauvre! » c’est dire à
l’archevêque de Grenade que ses homélies ne valent rien. » Balzac, Le
Cousin Pons,1848

Remarque. Un homéliste, nom masculin, est un auteur d’homélies.

Le 27 février 2019 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Karma - Pentacle - Climatère - Chrysocale - Cannaie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *