Lendit

Nom masculin.

De l’ancien français « lendit » mis pour l’endit, du latin indictum,
participe passé substantivé de « indicere » qui signifie déclarer
publiquement, notifier, convoquer, fixer.

Ce terme est attesté en latin au sens de commandement, notification,
d’où son emploi pour désigner des foires publiques (proprement
l’annonce, la proclamation, le ban de la foire).

« Indictum » désigne en particulier les fêtes -à l’origine leur
proclamation- célébrées le 8 juin 1048, en l’honneur des reliques de
la Passion [du Christ] reçues en 1047 par l’abbaye de Saint-Denis,
ces fêtes ayant entrainé la création de foires à l’intérieur du bourg.
Une foire extérieure, résultat de l’extension de la première, fut créée et cédée
par Louis VI aux moines: Le terme de « indictum » désignant les fêtes et de « nundinae
indicti » indiquant la foire, figurent dans la charte de donation du 3
aout 1124.

« Indictum » indique peu après la foire elle-même.

1- Foire qui au Moyen-Âge, se tenait le deuxième samedi du mois de
juin, pour une durée de quinze jours, à mi-chemin entre Paris et
Saint-Denis sur l’ancien lieu de halte des marchands qui se rendaient
en pèlerinage.

L’Université de Paris s’y rendait en grandes pompes pour faire
provision de parchemin pour une année.

Par exemple: »la foire du lendit. »

2- Par extension. Jour de congé donné aux écoliers pour cette occasion.

3- Par extension. Emoluments des maîtres qui étaient payés à cette période.

4- Le lendit scolaire était l’ancien concours sportif entre les élèves
des divers lycées parisiens.

Par exemple: »le premier lendit scolaire eut lieu enn juin 1889.

On écrit aussi « landit ».

D'autres mots pouvant vous interesser

Xélénasie - Autunite - Proboscidiens - Corégones - Senne


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *