Mitre

Nom féminin.

Emprunté au latin « mitra » qui signifie coiffure que portent les
évêques, coiffure des Orientaux, mot pris au grec « mitra » qui signifie
bandeau pour la tête, turban, tiare asiatique.

A-

Histoire antique.

Coiffure plus ou moins pyramidale en usage en Phrygie et chez certains
peuples du Moyen Orient.

En particulier. Coiffure en bandeau que portaient à Rome, certains
prêtres et les vestales.

2- Religion chrétienne.

Coiffure haute, de forme pyramidale, fendue par le milieu et garnie de
deux fanons tombant sur la nuque, que portent le pape, les évêques et
certains abbés à l’occasion de certaines cérémonies pontificales.

Par métonymie. Le haut clergé.

Locution. Recevoir la mitre, signifie être nommé évêque.

3- Par analogie. a- Histoire.

Coiffure en forme de mitre qu’on mettait sur la tête des hérétiques
condamnés au bûcher.

Synonyme. San-benito.

b- Coiffure pyramidale assez haute de forme.

B- Par analogie.

1- Zoologie. Conchyliologie.

Coquillage marin des mers chaudes ayant la forme d’un fuseau.

2- Bâtiment.

Appareil de terre cuite ou de tôle, ou construction, de forme
variable, s’adaptant sur le sommet d’une cheminée et destiné à
empêcher la pluie ou le vent de s’introduire dans la trémie tout en assurant
un bon tirage.

3- Art culinaire.

Croupion de grosse volaille.

D'autres mots pouvant vous interesser

Chorémanie - Saturnien - Roquerie - Sorquanie - Prosopagnosie


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *