Onagre

Nom masculin.

Du grec « onagros » qui signifie âne sauvage.

1- Âne sauvage et de grande taille.

2- En archéologie, par analogie avec la ruade de l’âne: machine de
guerre ou catapulte qui était utilisée au cours des sièges.

3- En botanique, plante cultivée pour ses fleurs et qui est appelée
aussi herbe aux ânes ou œnothère.

Le genre « oenothera » comporte 80 espèces dont aucune n’est toxique. On
pense qu’elle a été introduite accidentellement par des bâteausx en
provenanace d’Amérique du Nord.

Une des principales espèces est « Oenothera biennis » plante bisanuelle
aux fleurs jaunes très lumineuses et parfumées qui s’épanouissent au
coucher du soleil et pour une seule nuit au cours de laquelle elle
fait le régal des papillons de nuit. Elle porte aussi les noms de
« Belle du soir « et de « Primevère de la nuit ».

On extrait des graînes d’onagre une huile riche en oméga 3. Elle est
utilisée comme régulateur hormonal chez la femme et dans les
affections cutanées.

En Angleterre, elle eut son heure de gloire dans la préparation de la
« Panacée du Roi » ou « King’s cure-all ». Infusion de tiges et de
feuilles séchées qui soignait les crises d’asthme et les rhumes.

C’est aussi un « légume ancien » dont on consomme les racines. Au XIX
ème siècle on l’appelait « jambon de St Antoine » ou « jambon du
jardinnier ».

D'autres mots pouvant vous interesser

Syllogomanie - Polémologie - Anaglyptique - Agriffer - Rhabdomancie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *