Prône

Nom masculin.

Du latin « propthyra » substantif neutre pluriel qui signifie espace
devant la porte d’entrée, vestibule chez les grecs.

Le latin est emprunté au grec « proturos » qui signifie couloir allant
de la porte d’entrée à la porte intérieure; porche, portique.

Le -t devenu -d et mis en contact avec -n- a abouti à la fricative
sonore [o] devenue [z] d’où « prosne ».

1- Architecture religieuse. Grille séparant la cour de la nef.

2- Religion. Instruction, accompagnée d’avis, qu’un prêtre fait aux
fidèles à la messe paroissiale du dimanche.

Synonyme. Homélie, prêche, sermon.

L’expression: »Recommander quelqu’un au prône » signifie recommander
quelqu’un à la charité ou aux prières des fidèles au moment du prône.

Par analogie. Dans une langue populaire, familière, vieillie et par
antiphrase. Signaler quelqu’un comme individu à surveiller ou à
abattre, mettre quelqu’un sur la liste noire.

Familièrement. Remontrance longue, ennuyeuse et de ton moralisateur.

Le 12 février 2020 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Hinterland - Échoppe - Mimologie - Castramétation - Régate


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *