Baragouiner

Verbe intransitif.

De « baragouin » issu du breton « bara » qui signifie pain et « gwin » qui
signifie vin. Ce mot était la principale revendication des soldats
bretons en 1870. Ils demandaient à manger et à boire! Ce qu’ils
disaient n’était pas compris par les officiers auxquels ils
s’adressaient. on dit qu’ils baragouinaient se qui signifiait qu’ils
s’exprimaient de manière incompréhensible.
En breton l’équivalent de « bargouiner » est « gregachin » qui signifie
parler grec.

Baragouin a fait l’objet d’autres hypothèses étymologiques mais elles
sont peu convaincantes pour des raisons phonétiques, sémantiques ou
historiques.

– Pourrait être issu du latin « Berecynthia », nom de Cybèle, mère des
dieux et célébrée par un culte orgiastique
– Pourrait être issu de l’ancien provençal « barganhar » qui signifie
marchander
– Pourrait être issu d’une onomatopée désignant l’action de parler
indistinctement, de patauger, par l’espagnol « barahunda » qui signifie
tumulte, de l’hébreu « baruch haba » qui signifie béni soit celui qui
vient au nom du seigneur.
d
Généralement péjoratif.
A- Dans un emploi intransitif.
1- Parler mal une langue maternelle ou étrangère jusqu’à la rendre
inintelligible en particulier en la prononçant incorrectement.
Par exemple: »cet homme baragouine. »

Par métonymie
Par exemple: »est-ce-que l’amour baragouine? « Balzac, Le Faiseur.

2- Par extension. Parler une langue qui choque l’assistance parce
qu’elle ne la connaît pas et ne la comprend pas.
Par exemple: »là où baragouinaient quelques touristes asiatiques. »

B- Dans un emploi transitif avec un complément d’objet interne.

1-Baragouiner une langue (notamment étrangère). La parler
incorrectement ou la maîtriser insuffisamment jusqu’à la rendre
inintelligible.
Par exemple: »il baragouine quelques mots de russe. »

Par extension.
Dire dans sa propre langue des choses peu intelligibles, en raison
d’une mauvaise éducation, d’un excès de technicité ou autre.
Par exemple: »baragouiner sa science. »

2- Par extension
– Baragouiner quelque chose dans une langue. Parler de manière
choquante à celui qui ne connaît pas cette langue et ne la comprend
pas.
Par exemple: »il baragouinait une langue inconnue pour moi. »

– Par métaphore
Par exemple: »baragouiner des sons vides de sens. »

– Dire dans propre langue des choses qui au jugement de l’assistance
paraissent médiocre et ennuyeuses
Par exemple: »baragouiner des bêtises. »

D'autres mots pouvant vous interesser

Subtil - Sadhu - Vidimer - Duodécimain - Eutexie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *