Gour

Nom masculin.

De l’occitan « gorg » qui signifie gouffre, mare, issu du latin « gurges »
qui signifie gouffre, gosier.

Géologie. Cuvette d’eau géologique naturelle dans la roche,
généralement en forme de petit barrage naturel, parfois en série de
terrasses en cascade, qui retient de l’eau en période sèche. Ou concrétion
carbonatée en forme de barrage au travers
d’un écoulement souterrain.

Par extension. Le terme peut être appliqué improprement à un simple
trou d’eau en plein air, relativement profond et conservant l’eau en
période sèche.

Par exemple: »des gours peuvent se former en plein air dans le cadre de
tufières, comme aux sources de l’huveaune du massif de Sainte-baume en
Provence. »

D'autres mots pouvant vous interesser

Coufique - Stégomye - Marguillier - Benjoin - Aliquante


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *