Marabout

Marabout

Nom masculin.

Emprunté au portugais « maraboto » , issu de l’arabe « murabit » ou «
merabut » dans la prononciation vulgaire.

A l’origine homme vivant dans un « ribat » sorte de couvent fortifié
établi aux frontières de l’empire pour la défense de celui-ci conte
les infidèle. Plus tard, le caractère religieux du « ribat »
s’accentua et « murabit » vint à désigner un homme pieux, un ermite un
saint et par extension s’appliqua au tombeau d’un marabout puis à tout
autre objet ou animal considéré comme sacré.

A 1-En histoire. Moine-soldat musulman servant dans un ancien couvent
fortifié de l’ancien empire arabe.

2-Pieux musulman vénéré comme un saint de son vivant ou après sa mort.

Par analogie. Sorcier, prêtre d’une religion fétichiste.

Par métonymie(la partie désignant le tout.

1-Tombeau à coupole d’un marabout.

2-Par analogie a-Bouilloire ventrue à couvercle articulé en forme de coupole.
En
raison de sa ressemblance avec la silhouette du pieux musulman blotti
en prières , les jambes croisées. b-Dans un argot militaire vieilli. Tente de
forme ronde, dans l’armée d’Orient.

B Échassier de grande taille, vivant en Afrique et en Inde,
charognard, à la stature presque verticale, à la tête et au cou
déplumés, ayant un bec très fort et une poche à la base du cou.

Le nom donné à cet oiseau au début du XIX ème siècle par le
naturaliste Temminck, est lié au qualificatif « mrabt » (forme
dialectale de « murabit ») qui signifie saint et qui est le nom donné
à la cigogne dans les pays arabes.

Synonyme. Cigogne à sac.

Par métonymie. Plume de marabout utilisée comme parure.

C Textile. Organsin très fin ayant reçu une forte tension.

Par métonymie. Étoffe formée de cette manière

Le 20 février 2020 by .
D'autres mots pouvant vous interesser

Séclusion - Xénolalie - Philippique - Halva - Rhagoïde


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *