Mijaurée

Nom féminin.

Mot issu d’un dialecte de l’Ouest, probablement issu par altération du
-l- en -r- du substantif « mijolée » dérivé du bas manceau (Le Mans)
« migeoler’ qui signifie « cajoler », proprement achever de mûrir, mûrir.
Variation
dialectique de « mijoter »

Jeune fille prétentieuse, maniérée, ridicule.

L’expression « faire sa mijaurée » signifie en parlant d’une jeune fille
qu’elle montre des prétentions par de petites manières affectées et
ridicules.

Par plaisanterie, existe au masculin.

Peut s’employer en tant qu’adjectif.

Par exemple: « la plus mijaurée des duchesses…. » Bernanos.

Peut aussi s’employer par métonymie. (la partie désignant le tout).

Par exemple:

« De plus chastes vertus, un peu moins mijaurées… »Péguy.

« Elle prit son air mijaurée. » Aragon

D'autres mots pouvant vous interesser

Sabra - Urbicide - Tchitola - Madapolam - Dème


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *