Trouille

Nom féminin

Probablement par le latin « torquere » qui signifie tordre, est dérivé
du verbe de l’ancien et du moyen français, « troillier » qui signifie
broyer, « troillier » qui signifie la vendange, presser les raisins;, dérivé de
« truil », « troil » qui signifie pressoir
à raisins.

On remarque aussi « trouiller » répandu dans les dialectes de
Franche-Comté, du Jura et qui signifie lâcher des vents. dans
Huysmans, l’expression « ça le trouille » signifie qui est tourmenté par le
besoin de pêter.

Sens 1

Dans une langue populaire. a- Peur intense. Synonyme frousse, pétoche.

Par exemple: » trouille bleue, trouille noire. Coller, flanquer la
trouille à quelqu’un. Ne pas avoir la trouille. » b- Colique, diarrhée.

Sens 2

En argot dans un sens vieilli.

Femme corpulente, malpropre. Fille ou femme dévergondée, de mœurs légères.

Par exemple: »attends, attends! je vais te régaler sale trouille » Emile
Zola, La Terre, 1887.

D'autres mots pouvant vous interesser

Pouillard - Blanc-seing - Eleis - Falaka - Mezzo-Tinto


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *