Choc

Nom masculin.

Déverbal de choquer.

Choquer est d’origine obscure peut-être germanique ou emprunté au
néerlandais par le moyen bas allemand « schoken » qui signifie heurter,
donner un coup.

Des difficultés soit chronologique, soit géographique surviennent dans
les dérivés de ce mot en français, qui remettent en question cette
étymologie, sans pour autant
pouvoir en fournir une autre. .

1- Rencontre brusque d’un corps avec un autre.

Par exemple: »le choc ébranla l’édifice. »

Spécialement. Choc en retour.

Au propre. Effet produit par la foudre en un lieu qu’elle ne frappe
pas directement.

Au figuré.Effet d’un acte qui, de façon inattendue, réagit sur son auteur.

En apposition et au figuré. Une image choc, une formule choc, attirent
l’attention, frappent l’imagination.

2- Militaire.

Rencontre et combat de deux troupes qui s’affrontent ou qui se chargent.

Par exemple: »le choc de deux armées. »

3- Conflit, opposition plus ou moins violente.

Par exemple: »le choc des idées. »

4- Pathologie. État aigu et préoccupant comportant une insuffisance
circulatoire soudaine.

Par exemple. « choc traumatique. »

Familier. Émotion violente causée par un fait inopiné.

Par exemple: »un choc émotionnel. »

D'autres mots pouvant vous interesser

Guib - Gandot - Apodictique - Cluse - Fascine


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *